Sylvia Versini Orchestra


Programmateur, directeur de label, amateur érudit, Jean-Paul Ricard aime les musiciennes, et l’un de ses chevaux de bataille est précisément la place des femmes dans le jazz. Que ce soit via le Journal des Allumés du Jazz ou dans une précédente édition de Jazz inn Arles au Méjan, il leur donne souvent la préférence. Après le premier album de Perrine Mansuy, mandragore et noyau de pêche, puis le récent Vertigo Songs, co-produit avec le label Laborie Jazz sous l’égide de (…)

Tóth/Maris/Szandai/Ikiz


Reconnu comme les deux musiciens les plus talentueux de la jeune génération hongroise, le saxophoniste Viktor Tóth et le contrebassiste Mátyás Szandai sont inséparables. Depuis une dizaine d’années, de festivals en rencontres prestigieuses , ils transportent leur musique aventureuse, fortement marquée par Ornette Coleman, dans le monde entier. Ces deux musiciens se ressemblent et se complètent. Le jeu sec et très cuivré de Tóth à l’alto s’appuie sur la solidité à toute (…)

Cholet-Känzig-Papaux Trio


Quelques mois après un Hymne à la nuit admirable , Jean-Christophe Cholet, Heiri Känzig et Marcel Papaux ont repris le chemin des studios de La Buissonne pour enregistrer un sixième album dans la sereine intimité d’un trio qu’ils partagent depuis près de dix ans : on retrouve avec Connex la formule piano/basse/batterie, classique et égalitaire. Une rythmique élégante autant qu’efficace sur laquelle le piano de Cholet joue avec un beau sens de la nuance, et qui a construit (…)

Sylvain Courtney


Voilà un album qui mérite beaucoup mieux que la confidentialité à laquelle son statut de disque autoproduit semble le destiner. Those Were The Days est en effet un recueil intimiste et chaleureux de ballades aux mélodies subtiles, souvent mid tempo, qui reflètent au plus près la personnalité de Sylvain Courtney. Ce guitariste, bien connu des Lorrains, et tout spécialement des Nancéiens (qui sont nombreux à avoir croisé sa longue silhouette), n’en est pas à son coup d’essai. Une (…)

Bill Frisell


Il y a des expériences musicales singulièrement fertiles : celles qui inventent des métissages nouveaux et, en même temps, remontent aux racines les plus profondes et les plus authentiques. Sous des formes différentes, c’est ce que fait, résolument et depuis toujours, le guitariste Bill Frisell. Une chance pour nous car aujourd’hui, ce Sign of Life est sans doute, dans cette perspective, son disque le plus abouti. Ces dix-sept pièces sont ancrées dans le blues, la country, le (…)

Ping Machine


Il est des disques qui s’imposent. On sait tout de suite qu’on vient de découvrir une pépite qui va nous tenir compagnie un bon bout de temps. Ils affirment leur personnalité, et on ne saurait dire si leur qualité première est d’exprimer un esprit collectif puissant ou de transmuer l’amalgame d’individualités en ensemble soudé. Ils traduisent, avec toute l’élégance de leur énergie créative, le travail d’un tout inventif, constamment sur la brèche, (…)

Terez Montcalm


Terez Montcalm a enregistré Here’s To You – Songs For Shirley Horn comme si elle était à la recherche de la musique elle-même, en pensant à celle qui demeure l’une des plus éblouissantes chanteuses de toute l’histoire du jazz. Ces douze titres sont donc de très beaux moments, et la rencontre aussi fertile que chaleureuse. Here’s to You n’a rien de ces appariements de circonstance concoctés dans un but inavoué parce qu’inavouable : plaire à tout (…)

Péala, Angelini & Bearzatti


Move Is. Movies. Tristes, contemplatifs, haletants, amusants, féroces. Move Is… Le mouvement est… Celui des choses, des hommes, des caméras qui les filment. Celui du temps qui renforce le charme des choses bien pensées. Quand trois musiciens en mouvement perpétuel passionnés de cinéma posent leurs notes sur des scènes qu’ils affectionnent, ou mettent en musique les sentiments que certains films leur inspirent, les sons deviennent des images, des décors, des histoires, (…)

Nina Simone


L’objet a valeur de document. Le Chant du Monde, sous joli digipack de deux CD, publie une sélection des premiers pas discographiques de Nina Simone. Soit, en quarante-trois titres, cinq albums et un single qui témoignent de la période 1955-1959. Une compilation voisine, parue sous le titre The Nina Simone Collection, proposait déjà un panorama des années 1959-1964, consacré aux enregistrements de la pianiste-vocaliste pour le compte du label Colpix. Les détenteurs de ces deux (…)

Tony Malaby’s Novela


Avec cet album, Tony Malaby se lance dans un nouvel exercice : en collaboration avec la pianiste Kris Davis, qui signe les arrangements, il redessine son univers à l’aide d’un nonet, reprenant des compositions issues de précédents albums (Tamarindo, Warblepeck, Cosas, Sabino) pour les voir renaître sous un nouveau jour. Ses compositions sont exceptionnelles en ce qu’elles ménagent la liberté des grands improvisateurs qui l’ont toujours entouré tout en étant (…)